Biographie

Un musicien est né

Laurent Boutros à l'âge de 12 ans
Laurent Boutros à l’âge de 12 ans

Les premiers pas de Laurent Boutros dans le monde de la musique commencent à l’âge de 12 ans, lorsqu’il obtient le Prix de Guitare Classique à l’École Nationale de Musique d’Issy les Moulineaux en 1992, auprès du Maître Argentin Raul Maldonado.
Laurent Boutros porte en lui le souffle de ses origines. Né en France de parents d’origine arménienne, il écrit des mélodies inspirées par la musique traditionnelle arménienne et d’autres pays du Caucase.  Ses compositions se distinguent aussi par l’influence latino-américaine qui s’en dégage. Sa musique est éditée par les Éditions Lemoine à Paris et plus récemment par les Productions d’Oz à Montréal. Depuis 1997, Laurent Boutros se produit à l’occasion de plusieurs tournées en Europe, en Asie et en Amérique centrale. Sa musique est régulièrement jouée et enregistrée par de nombreuses formations tant en France qu’à l’étranger : par la violoniste Sara Chenal et le guitariste Olivier Pelmoine (Duo Cordes et Âmes), le guitariste Carles Pons i Altés, Filomena Moretti, guitariste classique italien ; le musicien Toshiji Ishii, le guitariste Krzysztof Pelech, le clarinettiste Jan Jakub Bokun, le guitariste italien Andréa Vettoretti, parmi bien d’autres artistes.
En 2004, il répond à la demande du Centre National d’ Art Contemporain Georges Pompidou pour créer et enregistrer à la guitare une chanson sur le « Carnaval d’Arlequin » pour l’exposition Joan Miró. La naissance du Monde.

Les sons de la guitare arménienne

Son premier album arrive en 1996 sous le titre  Les Echelles du Levant.

Une guitare en Arménie, deuxième ouvrage de sa discographie, est composé à l’occasion de l’année de l’Arménie en France, en 2007. Le réalisateur canadien d’origine arménienne, Atom Egoyan, dira de lui :

« Laurent Boutros a réussi à saisir l’âme de la tradition folklorique arménienne de manière passionnante et inédite. Ces belles pièces qui associent un travail de transcription à une ré-interprétation sensible, proposent un voyage spirituel évocateur et délicat. Boutros est un guitariste d’exception et ses œuvres représentent une contribution importante au répertoire. »

Portrait Laurent Boutros© Jean-Marie-Guerin
Laurent Boutros ©Jean-Marie-Guerin

Dix ans après arrive son troisième album Vals for Atom . Il va écrire plusieurs pièces entre 1998 (Amasia) et 2010 (Oriental Milonga), hormis deux arrangements d’oeuvres du compositeur Aram Khachaturian qui datent de la première moitié du XXème siècle. L’album inclut certaines pièces à l’origine pour trio, violon, clarinette et guitare (Ararat, Métisse) et d’autres pièces pour guitare seule à l’origine.

Participation dans Festivals Internationaux de Guitare

Au fil des années, il a été invité dans divers festivals, tels que le festival international de guitare de l’Ile de Ré, des rencontres internationales de guitare d’Antony, le festival international de Bath en Angleterre, du festival de Choroni au Venezuela. Depuis quelques années, il est invité régulièrement à composer pour l’Asie du sud-est. Parallèlement, il a donné des conférences sur son travail de composition à l’Instituto Superior del Arte à la Havane et dans autres lieux d’enseignement.